Actualités

Partager sur :
24 août 2021
Actualités école

Lutte contre les Violences Sexuelles et Sexistes, un combat prioritaire pour l'EM Normandie / Combatting Sexual and Gender-Based Violence, a priority at EM Normandie

Vue 78 fois

Les témoignages des étudiants sur les violences sexuelles et sexistes subies pendant leur scolarité sont toujours plus nombreux et glaçants. L’EM Normandie tient à former des managers responsables de leurs actes afin de lutter contre ce fléau avec de la prévention, des actions et des sanctions. L’Ecole s’attèle avec force et efficacité à ce combat depuis 2018 en engageant toute sa communauté et en se dotant de moyens conséquents avec un dispositif dédié. Les victimes sont prises en charge et tout signalement est instruit puis suivi de sanctions dissuasives.

Une prise de conscience suivie d’effets

Même si la plupart des VSS ont lieu à l’extérieur des établissements, il est capital de responsabiliser les étudiants et de les protéger. Ayant pris conscience de cette problématique, l’EM Normandie a, dès 2018, mobilisé son service Equilibre et Inclusion, déjà très impliqué dans le traitement des signalements de VSS, harcèlements ou discriminations, pour se doter des moyens nécessaires, aidé par Sabrina TANQUEREL, Enseignante-Chercheure et référente Egalité Femme-Homme.

Sensibiliser avant tout

Prévention (sensibilisation, formation, information), protection des victimes et sanction des agresseurs sont au cœur du dispositif.  Il prend la forme d’une cellule mixte (étudiants et collaborateurs) dédiée aux violences sexuelles et sexistes et au harcèlement. 

Parce qu’avec les jeunes, il convient de dire les choses sans avoir peur de choquer ou de heurter les susceptibilités, que la prévention sexuelle doit être l’affaire de tous, l’EM Normandie s’adjoint les conseils de professionnels reconnus et appréciés. Afin de former des étudiantes et étudiants-relais, et de sensibiliser une large partie de la communauté étudiante, dans un discours de vérité, l’EM Normandie s’est associée avec Safe CampusEgalité à la Page et En Avant Toute(s).

Et pour que le lien ne soit jamais rompu, la mise à disposition de la plateforme STOP HARCELEMENT en partenariat avec la solution d’alerte digitale Signalement.net favorise la prise de contact anonyme. Sur les campus, le « Violentomètre », outil de prévention contre les violences faites aux jeunes femmes, est mis à disposition dans les espaces d’affichage. 

Les étudiants ambassadeurs « relais » et les membres des associations sont formés afin de repérer et éviter les comportements à risques notamment dans les cadres de week-ends d’intégration et des soirées. Toutes les associations ont signé la charte « 10 engagements EMiens contre le harcèlement et les discriminations » élaborée en 2020 et des associations étudiantes comme Equal à Caen ou Red Queens à Paris ont fait de l’égalité Homme/ Femme leur cheval de bataille. 

Cette cellule a également pour mission de veiller aux dérives signalées par les étudiants en stage ou en alternance dans les entreprises. Le rôle de l’Ecole est de soutenir l’étudiante ou l'étudiant en difficulté, en échangeant avec la Direction des Ressources Humaines de leur entreprise d’accueil si besoin.

Découvrez en images la charte de bonne conduite sur les VSS à l'EM Normandie en cliquant ici.  

Et des sanctions

L’Ecole a pris l’engagement ferme de n’étouffer aucune affaire. Des sanctions tombent à chaque fois qu’un cas est avéré : les fautifs doivent savoir qu’aucune impunité ne leur sera accordée. Les sanctions (de l’avertissement à l’exclusion) sont définies au cas par cas. Chaque signalement / alerte fait l’objet d’une instruction stricte et sérieuse. Selon les faits probants et caractérisés, une procédure disciplinaire est systématiquement engagée et l’EM Normandie peut également saisir les instances judiciaires en son nom selon la nature et la gravité des faits (en soutien d’une action émanant de la victime, ou en parallèle).

 

« La lutte contre les violences sexuelles et sexistes est un combat de chaque instant que nous menons depuis plusieurs années. Nous avons pour mission de former des managers responsables et donc garants de leurs actes. La prévention, la sensibilisation, l’écoute et la sanction sont au cœur du dispositif pour tous nos étudiants et nos collaborateurs. Tous concernés et tous (in)formés. Nous sommes intransigeants sur les dérives et encourageons toutes les parties prenantes à faire évoluer les comportements », explique Elian PILVIN (promotion 1996), Directeur Général de l’EM Normandie.

 

***

 

Accounts of students who have experienced sexual and gender-based violence during their studies are becoming increasingly common and chilling. EM Normandie strives to train responsible managers to combat this nasty trend with prevention, action and sanctions. The School has been working tirelessly for this cause since 2018, involving its entire community, and now has substantial resources with a dedicated system. Care is provided for victims and any incidents reported are investigated and followed by sanctions to deter offenders.

Realisation followed by action

Although most SGBV takes place off-campus, it is essential to empower and protect students. Once aware of this, in 2018 EM Normandie got to work with its Balance and Inclusion department, which already played a key role in processing reports of SGBV, harassment and discrimination, to acquire the resources required, with the support of Sabrina TANQUEREL, Teacher-Researcher and specialist contact for Gender Equality.

Raising awareness as a priority

Preventing incidents (raising awareness, training, providing information), protecting victims and sanctioning offenders are the key actions that make up the system, which takes the form of a mixed unit (students and employees) dedicated to sexual and gender-based violence and harassment. 

Where young people are involved, you need to say things without being afraid to shock or offend, and everybody must play a role in preventing sexual violence. Therefore, EM Normandie seeks the advice of recognised and valued professionals. In order to train students and student representatives and to raise awareness of the home truths among a large part of the student community, EM Normandie has joined forces with Safe CampusEgalité à la Page and En Avant Toute(s).

What’s more, the STOP HARCELEMENT platform has been put in place in partnership with the digital alert solution Signalement.net, allowing victims to make contact anonymously, and links to be maintained. On campus, the “Violentomètre, a tool to prevent violence against young women, is displayed in public areas. 

Student “representative” ambassadors  and members of student associations are trained to identify and avoid high-risk behaviour, particularly during induction weekends and social events. All of the associations have signed the charter containing the “10 EM student pledges against harassment and discrimination”, produced in 2020, and student associations such as Equal in Caen or Red Queens in Paris have committed to the gender equality cause. 

This unit also aims to monitor any incidents reported by students on work placements or work-study programs in companies. The role of the School is to support any students facing problems by engaging with their host company’s Human Resources Department if necessary.

Click here for a video clip of EM Normandie’s best practice charter for combatting SGBV.  

And sanctions

The School has made a promise not to brush any cases under the carpet. Sanctions are applied whenever a case is proven; those who commit these offences must be aware that they will be punished. Sanctions (from a warning to exclusion) are determined on a case-by-case basis. Each incident report / alert is investigated in a strict and serious manner. A disciplinary procedure is automatically initiated based on the facts, and EM Normandie can also call on the courts on its own behalf depending on the nature and seriousness of the facts (to support proceedings brought by the victim, or alongside such proceedings).

 

The fight against sexual and gender-based violence is a constant battle that we have been waging for several years. Our aim is to train responsible managers who are therefore accountable for their actions. Prevention, awareness-raising, listening and applying sanctions are central to the system for all of our students and employees. Everybody is involved, trained and informed. We will not make any allowances when it comes to these offences, and we encourage all stakeholders to drive changes in behaviour”, explains Elian PILVIN (class of 1996), Dean EM Normandie.




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.